dimanche 8 février 2009

Louis-Ferdinand Céline - RETROSPECTIVE 2008

>>> Dictionnaire des personnages, des noms de personnes, figures et référents culturels dans l'oeuvre romanesque de Louis-Ferdinand Céline de Gaël Richard aux éditions Du Lérot. Un volume de 536 pages in-8°, présentant près de 2000 entrées et une centaine d'illustrations, certaines peu connues et inédites. Préface d'Henri Godard.

>>> Denise Æbersold, Goétie de Céline, Société d'études céliniennes, 2008. En savoir plus...




>>> L'Année Céline 2007, Ed. du Lérot, 2008. Au sommaire:

Une interview retrouvée de L Destouches en 1923
Céline propriétaire : correspondance avec ses locataires de Saint Leu
Cahiers de prison (cahiers 4 à 7)
Lettres à divers correspondants
Céline au Cameroun
Chronique de l’actualité célinienne


>>> Frank-Rutger Hausmann, L-F Céline et Karl Epting, Ed. Le Bulletin célinien, 2008.
En savoir plus...

>>> Philippe Alméras, Sur Celine, Ed. de Paris, 2008.
En savoir plus...










>>> David Alliot et François Marchetti, Céline au Danemark, Ed. du Rocher, 2008.
Plus de détails...

>>> David Alliot, Céline à Bezons, Ed. du Rocher, 2008.
Présentation de l'éditeur
De 1940 à 1944, le docteur Destouches, plus connu en littérature sous le nom de Louis-Ferdinand Céline, exerce son sacerdoce dans le dispensaire de Bezons. En 1940, en effet, il obtient, grâce à ses relations, un poste laissé vacant par son titulaire qui, d'origine haïtienne, a été révoqué en vertu des lois raciales récemment promulguées par Vichy. L'accueil fait au nouveau médecin est plutôt froid. L'inexcusable auteur de Bagatelles pour un massacre n'est pas le bienvenu dans " Bezons-la-Rouge ". Mais, comme partout en France, la municipalité communiste a été suspendue. Un nouveau maire est nommé directement par l'Etat français. Malgré un contexte pour le moins ambigu, Céline tente de soulager au mieux une population durement touchée par les privations, et cette ville déshéritée lui inspire un magnifique texte : " Pauvre banlieue parisienne, paillasson devant la ville où chacun s'essuie les pieds, crache un bon coup, passe, qui songe à elle ? Personne... " Pour la première fois, un ouvrage rassemble tous les documents concernant les années d'occupation vécues par Céline, ainsi que de nombreuses pièces administratives mises au jour par les auteurs. Des témoignages inédits d'habitants qui ont été soignés par l'étrange " Docteur Destouches " complètent le portrait de celui qui restera pour la postérité le médecin maudit de Bezons ".



>>> Henri Godard, Un autre Céline, coffret sérigraphié entièrement en quadri, 2 volumes brochés, 150 documents et 90 pages de fac-similés, de manuscrits, Editions Textuel, 2008.
En savoir plus...

>>> Marie-Hélène Larochelle, Poétique de l'invective romanesque, L'invectif chez Louis-Ferdinand Céline et Réjean Ducharme, XYZ éditeurs, Montréal, 2008.
Présentation de l'éditeur
:
L'invective n'est pas un sujet commode. Et sa forme littéraire est particulièrement récalcitrante! Couché sur la page, le corps de la violence ne se laisse pas aisément disséquer.
Marie-Hélène Larochelle nous invite à penser que la vitalité de l'invective fait de la lecture une épreuve, et que cela anime la littérature d'une force troublante. Il s'agit ici d'autonomiser la définition de l'invective en contexte fictionnel en théorisant sa force, l'invectif, notion qui prend le relais du performatif. Littérature homicide et écriture meurtrière, ces tendances déterminent un aspect du littéraire qui effraie encore la critique. Mais, forte de la conviction que la fureur est aussi une structure de créativité, l'auteure de cet ouvrage propose d'affronter des productions dont la monstruosité fait aussi la grandeur.
Traquant le romancier malin, soit celui dont la méchanceté est aussi astucieuse, l'enquête isole deux noms: Louis-Ferdinand Céline et Réjean Ducharme. Et il apparaît dans ces deux univers romanesques que le monde inspire aux auteurs des sentiments intenses qui se traduisent souvent par des écritures de l'excès, de l'outrance, voire de l'outrage. Explorant un autre versant de la conversation, les romans de Réjean Ducharme et ceux de Louis-Ferdinand Céline tendent des écritures du défi; et nous comprendrons que ce geste – le doigt qui pointe, la main tendue – est aussi le piège qui conditionne la réception.



>>> Louis-Ferdinand Céline aux Editions de la Reconquête:

- L'Ecole des cadavres
- Les Beaux Draps suivi de Céline, prophète par Robert Brasillach.
- Mea Culpa suivi de A l'agité du bocal
- Entretiens avec le Professeur Y
- Ecrits de guerre (26 lettres de Louis-Ferdinand Céline envoyées à des journaux collaborationnistes).






N'hésitez pas à compléter cette liste en déposant un commentaire.

Sur le sujet :
>>> Louis-Ferdinand Céline - Rétrospective - Presse/radio 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Enregistrer un commentaire